Gagner de l’argent grâce au vide grenier

À défaut d’être le roi de la finance ou de la bourse de Paris, vendre lors d’un vide-grenier permet de se débarrasser du superflu tout en se faisant de l’argent de poche. Ce qui en fait un bon plan par excellence. Votre grenier recèle potentiellement de trésors inestimables. Vous détenez peut-être au dernier étage de votre maison, des objets dont vous ne soupçonnez pas la valeur.

Il est donc essentiel dans un premier temps de faire l’état des lieux de votre grenier afin de repérer les objets susceptibles d’intéresser les collectionneurs, comme les pièces, les BDs, ou les affiches de cinéma des années 1930 à 1960.

Vous êtes encore réticent à l’idée de participer à un vide-grenier ? C’est parce que vous n’en avez jamais fait ? Ou vous avez, peut-être, la flemme de vous y mettre ? Ou tout simplement par peur de ne rien vendre ? Des questions que vous n’aurez plus à vous poser une fois acquis, les précieux conseils et explications que nous vous avons concoctés dans ce guide afin de vous armer de toute la motivation utile pour vous y lancer et commencer à gagner de l’argent grâce au vide grenier.

Pourquoi faire un vide-grenier ?

C’est, tout d’abord, un excellent prétexte pour désencombrer chez vous. En effet, il s’agit là, d’un moyen de vous débarrasser de beaucoup d’objets qui ne vous servent plus et ne vous apportent plus une grande utilité. Autre bonne raison, cela représente une bouffée d’air « financière » qui se manifeste par un revenu complémentaire qui vient soulager vos fins de mois. Assez motivant !

N’ayez aucune crainte à ne pas pouvoir tout vendre, ce qui est peu probable, mais si c’est le cas, ce n’est qu’une occasion pour vous de faire de la charité et apporter vos rares invendus chez Emmaüs par exemple.

Comment participer à un vide-grenier et le bien préparer ?

Comment participer à un vide-grenier et le bien préparer

Repérez d’abord votre vide-grenier auquel vous voulez prendre part sur grâce notamment à Vide-greniers.org qui liste une grosse partie répartie sur l’ensemble du territoire. Pour y participer, vous devez être inscrit au registre des vendeurs auprès de l’association ou la collectivité qui organise.

S’en suivra, une attestation sur l’honneur que vous n’avez pas fait plus de deux vide-greniers dans l’année. Tournez-vous désormais à votre maison et faîtes-en le tour avant de nettoyer les objets que vous retaperez s’il le faut. Aussi, réfléchissez à un prix qui pourrait trouver preneur et étiquetez-les soigneusement.

Vous devriez, également, prévoir une nappe pour rendre votre stand plus jovial de telle sorte qu’il fasse ressortir mieux vos objets. Certains d’entre eux, pensez à les rehausser sur des supports afin de les mettre en valeur. Un tapis aussi peut vous servir si vous avez quoi exposer par terre. En plus, rappelez-vous de mettre vos vêtements sur des cintres et de les classer par taille.

Pour finir, entraînez-vous à installer votre stand avant le jour J dans l’optique de gagner le maximum de temps quand l’heure de vérité arrivera.

Les objets du grenier qui ont la côte

Les objets du grenier qui ont la côte

Commençons par les livres, revues et bandes-dessinées où la rareté est bien récompensée. Autrement dit, les éditions originales, les ouvrages spécialisés ou techniques rapportent gros car les vieilles BD en bon état par exemple sont très recherchées et les couvertures reliées cuir sont une excellent source de ventes intéressantes.

Passons aux cassettes VHS et affiches de cinéma qui font le bonheur des adeptes de vintage. Finalement la vente d’un bout de papier devient très vite lucrative. Il y’a bien sûr la matière de l’article qui en fait un objet précieux à l’image du cristal, du bronze ou encore de l’écaille de tortue extrêmement rares et très prisés. Dans le même sillage, comment faire abstraction des bijoux ou de l’or de manière globale qui sont considérés comme des objets de valeur inestimable.

Penchons-nous, désormais, sur les tableaux et œuvres d’art : ça peut vraiment vous rendre riche à l’instar de ce vase chinois du XVIIIe siècle qui a rapporté près de 60 millions d’euros à ses heureux propriétaires ou mieux, ce tableau dont les détenteurs ne soupçonnaient pas qu’il était un Van Gogh et leur a fait fortune par la suite.

Pour finir, nous ne pouvions pas ne pas citer les instruments de musique et les vinyles recherchés par les collectionneurs à des fins décoratives. Ils sont prêts à mettre le paquet jusqu’à parfois, des montants à quatre chiffres.

Astuces et attitude à suivre pour bien gagner grâce aux vide-greniers

Astuces et attitude à suivre pour bien gagner grâce aux vide-greniers

Beaucoup de personnes arrivent à faire des bénéfices importants grâce aux vide-greniers. Les brocantes sont, en effet, un moyen de gagner jusqu’a 1000 euros par mois sans pour autant être un as des finances. Pour s’y prendre, il y’a une conduite bien particulière à suivre et à articuler avec quelques bons tuyaux que nous vous livrons.

Il faut savoir, par exemple, que les objets les plus prisés sont généralement les vêtements et les jouets. Pour les acheteurs, les vide-greniers sont d’excellentes occasions de renouveler leurs garde-robes à moindre coût mais aussi d’acheter de nouveaux jouets à leurs enfants.

Dans le but d’optimiser vos chances de bien vendre lors d’un vide-grenier, nous vous recommandons dans un premier temps, un tri complet de vos placards, cave et garage, mais un tri organisé de la sorte à ne pas vous perdre au milieu de vos affaires.

Une fois fait, du nettoyage et une présentation soignée de vos objets sont de rigueur pour les rendre très visibles et donner envie aux acheteurs de se les procurer. Un minimum de logistique aussi, serait le bienvenu, à savoir des sacs, un carnet et un crayon pour noter vos ventes ainsi qu’une calculatrice… etc.

Pensez également, avant de vous engager à prendre part à un vide-grenier, à surveiller la météo car lors des saisons de pluies, les acheteurs se font rares.Autre point important, arriver tôt sur place vous permettra de cibler des collectionneurs motivés, réputés pour se pointer de bonne heure.

Il est aussi primordial de ne pas oublier d’avoir de la monnaie en commandant quelques jours avant un fond de caisse à votre banque. Ce qui est par contre, à éviter, c’est de vous faire payer par chèques, privilégiez plutôt les paiements en espèce. Le jour J, n’oubliez pas que la négociation fait partie du jeu.

En outre, une certaine régularité ne vous fera que du bien. Ainsi, n’hésitez pas à participer aussi souvent que vous le pouvez à des vides-greniers dans la limite prévue par la loi bien sûr, qui est de 2 fois au maximum par an. Néanmoins essayez et nous sommes sûrs que vous vous plairez par la suite.

Pour finir, montrez-vous disponible aux clients. Le tout dans une tenue dans laquelle vous serez à l’aise qui vous facilitera la présentation de vos objectifs et de larges sourires aux lèvres parsemés de « bonjours » par-ci par-là à l’adresse des passants.

Conclusion

Revendre vos objets vous permettra de bien arrondir vos fins de mois. D’autant plus que vous pouvez le refaire chaque 6 mois. C’est un moyen ludique de gagner de l’argent grâce au vide grenier et surtout, vous contribuez à limiter la surconsommation, bref, vous faites des heureux.

Cela ne ressemble pas à la bourse de Paris, certes, mais pour se faire quelques centaines ou milliers d’euros vite fait bien fait. Ce serait dommage de s’en priver au moins deux fois par an.

Avec tous ces conseils et informations sur cette activité, nous sommes persuadés que vous êtes parés pour votre premier vide-grenier et que vous ferez certainement de belles ventes. Bonne chance !